Quito capitale de l'Equateur

Les paysages de l’Equateur sont d’une grande beauté  et les îles Galapagos sont comme un petit paradis perdu qui vous réserve une véritable communion avec la nature.  L’Equateur  offre tout ce qu’on peut attendre d’une destination ‘’nature et découvertes’’.

L’Equateur vous fera découvrir des ruines incas, des trésors coloniaux préservés, une forêt luxuriante, des mangroves fascinantes, des villages côtiers authentiques, une cuisine généreuse…

Beaucoup de voyageurs ne connaissent pas l’Equateur, ou le méconnaissent. C’est pourtant une destination qui se prête très bien à la découverte du pays en 10-12 jours. Il n’y a pas vraiment de décalage horaire, il est facile d’accès par vols internationaux à bons tarifs, le coût de la vie est modeste, et surtout, l’Equateur peut se visiter à l’année!

Pour votre voyage en Equateur nous offrons des circuits accompagnés avec départs à dates fixes ou des  voyages sur mesure, selon votre itinéraire préféré. Cliquez ici pour voir quelques circuits.

Voici un aperçu du pays, ses caractéristiques et peut-être le tout vous donnera envie d’aller explorer

L’Equateur est le plus petit des pays andins et compte parmi les plus belles expériences de voyage en Amérique du Sud.  Comme son nom l’indique, l’Équateur traverse la ligne de l’équateur, qui passe dans le nord du pays. L’Equateur est délimité par la Colombie au nord et le Pacifique à l’ouest, et il partage une longue frontière avec le Pérou au sud et à l’est.

La langue officielle est l’Espagnol, et le quechua (kichwa) parlé par les Indiens des sierras. Quelques autres dialectes sont aussi parlés dans certaines régions. La population qui est environ de 15,007,500 habitants , a des origines ethniques diverses et sa très grande majorité est catholique.

Les Métis (ceux qui ont des ancêtres espagnol et amérindien) sont de loin ceux qui ont de poids démographique le plus fort de toutes les ethnies équatorienne et constituent plus de 65 % de la population actuelle. Les amérindiens sont la deuxième ethnie avec aux alentours de 25 %. Les européens et créoles, les descendants directs des colonisateurs espagnols, ne représentent que 7 % de la population. La minorité ayant la plus faible représentation sont les afroéquatoriens (les Mulattos et les Zambos) sont 3 %.

Bien qu’historiquement la population équatorienne fut encore concentrée dans les montagnes de la région de laSierra (le haut pays du centre) il y a moins d’un siècle, la population est aujourd’hui assez équitablement répartie entre cette zone et la région de Costa (la plaine côtière). L’Equateur c’est aussi connaître ses cultures indiennes vivaces , et parfois prospères .

La monnaie est le dollar US, et la capitale de l’Equateur est Quito.

 

Géographie:

Le pays se divise en quatre régions : les plaines côtières à l’ouest, les sierras (hauts plateaux andins) au centre, les jungles du bassin amazonien à l’est et les îles Galápagos, à 1 000 km du continent, dans l’océan Pacifique.

Les sierras sont la véritable épine dorsale du pays.  Elles sont formées de deux chaînes volcaniques pratiquement parallèles, séparées par une vallée centrale (appelée l’Avenue des Volcans) où vit la majeure partie de la population.  Le volcan Chimborazo (6 310 m) s’y trouve, et est le point culminant du pays.

À l’est des Andes, les basses terres amazoniennes, appelées Oriente, se couvrent d’ impénétrables forêts tropicales. L’ Amazone ne coule pas en Équateur, mais est alimentée par tous les fleuves qui prennent leur source à l’est des Andes.

Faune

La faune équatorienne offre une diversité époustouflante grâce à la douceur de son climat et à la diversité de ses habitats (prairies alpines, marais côtiers, forêts tropicales).

Les mammifères à eux seuls comptent 300 espèces, dont des singes, des paresseux, des lamas et des ours à lunettes. Les ornithologues viennent du monde entier pour admirer le condor des Andes, parmi plusieurs centaines d’autres espèces ; 28 espèces d’oiseaux sont endémiques aux îles Galapagos. Tout aussi exotiques sont les poissons qui peuplent les eaux vives du pays, tels l’anguille électrique, la raie pastenague, le piranha et le minuscule poisson-chat candirú.

Pêle-mêle

La capitale de l’Equateur est Quito, une ville coloniale flamboyante et une des plus belles capitales de l’Amérique du sud. Quito se trouve dans une vallée andine, à 2 850 m d’altitude et à 22 km au sud de l’équateur. Guayaquil, seconde ville et cœur commercial du pays, se situe sur la côte méridionale, tout près de la frontière du Pérou.

Quito est un incontournable pour s’imprégner de l’âme du pays et réserve aux visiteurs un vrai voyage dans le temps. La vieille ville de Quito est une véritable vitrine du colonialisme espagnol et vous serez ravis d’y découvrir ses trésors architecturaux. Il faut aussi visiter ses musées, ses églises et ses maisons coloniales  La vielle ville se découvre aisément à pied.

Quito n’est qu’à une journée de voiture de la côte Pacifique ou de la chaleur tropicale de l’Amazonie. Au départ de Quito, on peut rejoindre rapidement le Parque Nacional Cotopaxi et on célèbre volcan. Culminant à plus de 5 000 mètres d’altitude, le volcan Cotopaxi offre un panorama époustouflant qui ravit toujours les photographes amateurs. Le Parque Nacional Podocarpus, est un lieu magique, dans la Sierra du Sud.

Une des régions les plus fascinantes de l’Equateur sont les îles les Galápagos. A quelques 1,000 kilomètres des côtes, dans le Pacifique, les îles Galápagos s’éparpillent sur environ 50 000 km²,  Ces îles forment un fabuleux trésor naturel, et possèdent une flore et une faune uniques, qui font le bonheur des scientifiques, des écologistes et des amoureux de la nature. Les Galapagos offrent des émotions uniques. La plongée sous-marine est notamment l’occasion de faire des rencontres insolites et inoubliables. Certains sites sont propices au snorkeling, une initiation idéale pour les enfants et les débutants.

Il y a aussi les charmants villages côtiers et les plages de l’Équateur attirent des visiteurs de toutes sortes. Les meilleurs places pour le surf sur la côte nord sont Mompiche  et Canoa, avec sa belle plage et ses hauteurs boisées en toile de fond. Ceux qui préfèrent sortir des sentiers battus seront ravis par la belle et longue plage bordée de palmiers de Muisne .

La Ruta del Sol (route du Soleil) est un magnifique parcours côtier qui s’étire du parc national de Machalilla, dans le nord, à Ballenita, dans le sud. La plage de Los Frailes.  Spectaculaire et paradisiaque, est le parc national de Machalilla. Le village de Puerto López , au bord d’une baie, constitue une base idéale pour l’explorer. Les amateurs de plongée voudront s’arrêter à Salango .

Au sud, les plages se succèdent et Ayampe  concentre les meilleures options d’hébergement. Vous arriverez ensuite à Montañita  réputée pour ses vagues et son atmosphère détendue .

Salinas est la station balnéaire la plus célèbre et la plus huppée du pays et peut aussi faire l’objet d’une visite

Les incontournables pour un voyage en Equateur:

Le Quartier colonial de Quito : charme et tradition

Dès votre arrivée à Quito, direction le quartier historique dit « colonial » entièrement classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Des églises et de belles façades, c’ est un rappel aux premiers temps de cette ville fondée en 1504 par les Espagnols, sur une ancienne cité inca. On aimera flâner tranquillement dans les petites rues et entre les stands des marchés.  Par contre, la partie moderne de la capitale a peu de chances de vous séduire.

Mitad del mundo : le centre du monde

Le « Mitad del mundo » est un monument symbolique construit il y a vingt ans à 15 km au nord de Quito à une altitude de 2 483 mètres. Il marque la ligne équinoxiale telle que les scientifiques du XVIIIe siècle l’avaient calculée. Les voyageurs intéressés par l’expérience pourront donc se placer à cheval entre les deux hémisphères terrestres…

Otavalo et son marché monumental

Le marché Otavalo est le marché le plus « typique » d’Équateur, et même, parmmi ceux de l’ Amérique du sud. Vous y trouverez des montagnes de légumes et de régimes de bananes vendus par des Équatoriens vêtus dans la plus pure tradition. Les stands sont logés sous des arches blanches et dans un grand hall principal. A voir absolument et surtout, à déguster.

Faire d’une pierre, deux coups, en arrivant via la Panaméricaine, la fameuse route qui traverse le continent américain de sa pointe nord jusqu’à l’extrême sud.

Chimborazo, une ascension vers les sommets

Le Chimborazo qui est considéré comme le plus haut sommet du monde au sens « le plus éloigné du centre de la Terre. » Les Occidentaux le gravissent pour le première fois en 1880. Sa dernière éruption aurait eu lieu il y a plus de 10 000 ans.

Petite rando en Amazonie

Autre étape : la forêt amazonienne. La plupart du temps, en option dans les circuits. Plusieurs points permettent d’y entrer parmi lesquels le parc de Cuyaben qu’on ne peut visiter qu’en compagnie de guides locaux (à cause, notamment de la proximité avec la Colombie.) Une fois dans le parc, le premier campement est à 4 heures de pirogue. Là, vous découvrirez la forêt dans ce qu’elle a de plus impressionnant : depuis la végétation parfois monstrueuse jusqu’aux anacondas.

Quand partir en Equateur ?

Un climat imprévisible caractérise le pays. On peut parler de deux saisons, la saison humide et la saison sèche, mais cela varie selon l’altitude et la géographie. Bien que certaines régions sont plus agréables pendant certaines saisons, en fait, on peut visiter l’Equateur  tout au long de l’année

Comme ailleurs dans le monde, le phénomène climatique El Niño y provoque aussi des dérèglements dans certains écosystèmes.

  • Côte: Température moyenne: 20 à 35 degrés. Saison humide de janvier à avril (Esmeraldas) et janvier à juin (Guyas et Manabi) – pluies abondantes (plus qu’au sud), chaleur humide. Saison sèche de mai à décembre (Esmeraldas) et juillet à décembre (Guyas et Manabi)
  • Galápagos : Température moyenne: 15 à 30 degrés. Saison chaude et humide: de décembre à avril. Saison froide ou « Garua »: de septembre à novembre, brouillard, bruine, courant froid , et venteux. (aux alentours de 20°C).
  • Amazonie : Température moyenne: 20 à 35 degrés. Pluies et chaleurs alternées constamment toute l’année. Saison moins pluvieuse: octobre à décembre Saison avec plus de pluies : juin à août
  • Andes : Température moyenne: 14 à 18 degrés (jusque 3000m) Octobre à mai : saison humide et pluvieuse Juin à septembre et décembre : saison sèche Meilleure saison pour la montagne : juin-juillet-août (mais venteux)

L’aventure est partout, et la nature omniprésente. Les sportifs intrépides se laisseront tenter par l’ascension du volcan Cotopaxi ou une randonnée vers le lac de cratère d’El Altar. Baños, l’une des villes les plus touristiques de l’Équateur, réserve également des sensations fortes entre les sorties en eaux vives en rafting et les descentes en VTT.

Les amoureux des vagues, eux, trouveront leur bonheur à Montañita, entre le surf, les soirées endiablées et les couchers de soleil spectaculaires.

Gastronomie

Presque à tous les repas, il y aura du riz , souvent servi en accompagnement d’un plat de viande ou de poisson. La friture est le mode de cuisson le plus utilisé : du porc frit, des pommes de terre frites, etc.  Et même le cochon d’Inde, appelé localement « cuy », spécialité locale que l’on consomme surtout pendant les fêtes.

Artisanat et shopping

Les meilleurs achats que l’on puisse faire en voyage, sont les objets artisanaux fabriqués localement. La plupart des grands centres commerciaux manquent d’originalité comme dans beaucoup d’autres grandes villes touristiques. Laisser vous surprendre et trouvez des objets rares en vous rendant dans foires artisanales. Dans les grandes villes comme Quito, on peut également trouver de jolis objets.

Utiles à savoir pour l’argent:  Emporter de petites coupures de 20 USD de préférence. Les Cartes Visa, Mastercard et American Express sont acceptées dans les grandes   villes, Attention: avant de partir vérifiez avec votre banque que l´option internationale ait bien été activée pour votre carte.

Référence: Guide Loneply Planet,

http://www.worldbank.org/en/country/ecuador

http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/pays/ECU/fr.html

http://ecuador.travel/

 

 

Des questions ? Contactez-nous